top of page

Stage d'escalade à Finale Ligure


grimpeuse lors du stage d'escalade à Finale Ligure
Stage d'escalade à Finale Ligure

Ah, le premier stage d'escalade de l'année ! Direction la mer, les palmiers, les pizzas, les cappuccinos, la dolce vita, les glaces... Vous l'avez deviné, cap sur Finale Ligure !


Lundi matin, départ du Valais sous la pluie, pour le stage d'escalade à Finale Ligure et notre premier arrêt prévu dans la vallée d'Aoste a été vite relégué aux oubliettes. Après quatre heures de route, nous voilà arrivés à Finale Borgo pour récupérer nos chambres. À peine le temps de poser nos sacs que nous voilà à déambuler dans les rues de Finale Borgo, à la recherche d'un bon resto pour notre première soirée tous ensemble. Un moment convivial pour faire connaissance et partager nos objectifs... et nos appétits voraces !


Mardi, même si la météo n'était pas de notre côté, nous avons bravé la pluie pour nous aventurer sur la Faesia Del Gorilla, un nom qui donne le ton ! Quelques voies dans le 5 et début du 6 nous ont offert un avant-goût de ce que la région avait à offrir. Et puis, comme par magie, la pluie s'est invitée à la fête. Il était temps de rentrer, mais le groupe était déjà conquis par ce premier contact avec le rocher italien.


Pendant que le groupe regagnait l'hôtel, Céline et moi avons décidé de partir à la découverte du plan B de la journée, l'Anfiteatro. Peut-être un peu trop ambitieux pour le groupe, mais nous étions déterminés à relever le défi. Malgré les voies patinées, nous avons vécu quelques exploits et quelques frayeurs !


Sur place, nous avons croisé quelques cordées, dont une personne venant de grimper le 6a. Je me suis lancé à mon tour dans cette voie, une succession de bonnes prises sur un mur légèrement déversant. La montée jusqu'au relais ne posait pas de difficulté, mais au-dessus, un bombé à trou se dressait, défiant et éloigné. Sans hésitation, j'ai grimpé cette voie, enchaînant les mouvements explosifs avec un réta sur des prises minuscules, les pieds bien loin au-dessus du dernier point. Le vol n'était pas loin, mais j'ai réussi à enchaîner la longueur ! Magnifique, une première coche dans le 7ème degré pour cette première journée. Et malgré la patine, cela ne m'a pas dérangé, moi qui suis habituellement exigeant lorsque je grimpe en Valais pour éviter les voies patinées.


Céline s'est ensuite lancée dans la voie, mais les prises étaient déjà bien éloignées pour elle dès la première longueur... Alors dans la deuxième, ça allait être compliqué ! Peut-être pas une voie pour les petits. Mais elle a vraiment bien grimpé et s'est même offert un vol.


Dans une autre voie, une première longueur en 6a et la deuxième en 7a. Cette fois, ce 6a s'est avéré bien difficile et le 7a en deuxième longueur n'a pas posé trop de problème. Et nous avons terminé sur un dernier 7a tout aussi beau ! Belle découverte, mais malheureusement pas adaptée au groupe.


De retour à l'hôtel, nos têtes étaient pleines de souvenirs... et nos mains pleines de magnésie.


Le beau calcaire de Finale Ligure
Le beau calcaire de Finale Ligure

Anfiteatro un site d'escalade du stage à Finale Ligure
Anfiteatro un site d'escalade du stage à Finale Ligure


Mercredi, le soleil était enfin au rendez-vous ! Direction Boragni et ses voies vertigineuses dans un rocher blanc troué. Un vrai régal pour les grimpeurs avides de sensations fortes ! Et le soir, autour d'un succulent repas, nous avons fait la connaissance de Pierre, le dernier arrivé, qui nous a rejoints pour partager notre passion commune.


Jeudi, la chaleur s'est installée, mais cela ne nous a pas arrêtés ! Sur la Placca Dell'Oasi, à l'ombre le matin, une dalle parfaite pour perfectionner la pose des pieds nous attendait. Pas mon coup de cœur, mais le reste du groupe était aux anges. L'après-midi, nous avons exploré la Grotta Dell'Edera, un véritable paradis souterrain ! Après quelques frayeurs et beaucoup de fous rires, nous sommes ressortis, éblouis par cette expérience unique. Après 45min de marche, nous arrivons par le sommet de la grotte et faisons un rappel pour accéder au gouffre. Le groupe est ébahi par la beauté et l'ambiance mystique des lieux. Je pose la corde dans les 2 6b+ pour qu'ils puissent grimper. 19h il est temps de rentrer, mais par où ? La sortie par le trou et la grotte a été peut-être le clou du spectacle.



Ambiance mystique dans la Grotta Dell'Edera
Ambiance mystique dans la Grotta Dell'Edera

Escalade à la Grotta Dell'Edera, Finale Ligure
Escalade à la Grotta Dell'Edera, Finale Ligure

Escalade dans la Grotta Dell'Edera
Escalade dans la Grotta Dell'Edera



A 20h nous arrivons devant le restaurant Bastian, j'avais un bon souvenir de ce lieu. Un vrai restaurant italien comme on les aime. Par chance il y a une place pour 21h. Un restaurant que je vous conseille vraiment mais il faut aimer la viande.


Vendredi, changement de décor pour Oltre, à la recherche d'un peu d'ombre. Mais le soleil nous a réservé une petite surprise ! Après quelques péripéties, nous avons finalement trouvé refuge à Boragni, notre repaire favori. Ouf, la journée est sauvée grâce à ces voies rassurantes et familiales.


Samedi, nous avons testé Pian Marino, avec ses voies dans tous les styles imaginables. Une véritable caverne d'Ali Baba pour les grimpeurs en quête de diversité ! La journée s'est achevée en beauté à Capo Noli, où nous avons grimpé au-dessus de l'eau. Sensations garanties !



Sun set et grimpe à Capo Noli
Sun set et grimpe à Capo Noli

Grimpe à Capo Noli au-dessus de la mer
Grimpe à Capo Noli

Escalade à Capo Noli
Escalade à Capo Noli


Dimanche, dernière journée du stage d'escalade à Finale Ligure avant le retour en Suisse. Nous avons attaqué Boragni avec détermination, prêts à en découdre avec ces voies exigeantes. Le groupe s'est lancé dans des 6a, pendant que je me chauffe dans 7a puis un 6c+ sans pause, juste pour le plaisir. Des voies de 35m que tout le monde a réussi à grimper quasiment la totalité comme les difficultés se trouvés sous les relais. Un final en apothéose pour une semaine inoubliable !


Il était midi lorsque nous avons pris la route pour la Suisse, mais les bouchons nous ont réservé une dernière épreuve. Trois heures pour parcourir 15 kilomètres depuis Iselle et à 22h nous arrivons en Valais. Une aventure dans l'aventure ! Heureusement, le groupe a pu prendre le train à Iselle pour regagner leur maison plus rapidement.


L'année prochaine, le stage se déroulera du samedi au samedi ou au lundi. Préparez-vous, car Finale Ligure n'a pas fini de nous surprendre !



Stage de grimpe à Finale Ligure
Stage de grimpe à Finale Ligure

Escalade dans l'une des plus belles voies de Finale Ligure
Escalade dans l'une des plus belles voies de Finale Ligure

Les glaces et les sourires de Finale Ligure
Les glaces et les sourires de Finale Ligure

L'équipe de choc et les glaces lors du stage d'escalade à Finale Ligure
L'équipe de choc et les glaces lors du stage d'escalade à Finale Ligure







Posts récents

Voir tout

Opmerkingen


bottom of page